Ouvrir le menu

Jean est ravi. Son voisin Alain, fermier, a décidé de ne plus épandre de pesticides sur certains de ses champs, particulièrement ceux à proximité des habitations

Publié le 2 septembre 2018
Rédigé par 
Locale Écolo

Grâce à l’appui de la population de Beauvechain qui lui achète ses légumes et grâce à des projets de cantine bio dans les écoles et de repas à domicile, Alain est en partie passé à la culture bio. Tout le monde respire…les ruches de Jean, la population de Beauvechain et même Alain, qui a pu faire évoluer ses pratiques parce que de toute façon, bientôt, beaucoup de produits phytosanitaires seront interdits. Si au début Alain était sceptique, il est aujourd’hui beaucoup moins soumis à la fluctuation des prix et aux grosses sociétés l’agroalimentaire