Nouveau Champion à Hamme-Mille

Publié le mercredi 23 avril 2014

Nous sommes en zone d’habitat. Ce projet alimente l’inquiétude légitime de riverains qui se posent beaucoup de questions.

Quelles réponses (et quels apaisements) peut-on leur fournir à chacune des questions ci-dessous ?

Implantation
- Le projet de grande surface se situe en zone d’habitat. Il existe deux surfaces commerciales dans cette zone, plus près de la chaussée. L’endroit retenu pour l’implantation d’une telle surface est-il le plus judicieux ? Il est en deuxième ligne, en limite arrière de la zone, contigüe à une zone à aménager, qui sera sans doute au moins partiellement réservée à l’habitat. Il est étonnant de constater l’absence, sur les plans d’implantation, du petit lotissement de la rue des Claines qui se trouve dans le périmètre des 50 M autour du projet.
- Mettre les magasins en zone arrière, plus calme, plutôt qu’à flanc de chaussée ne nous semble pas choisi pour des raisons de bien-être collectif, mais répondre plutôt à une exigence économique de la firme Champion. Plutôt que d’arrêter les activités (comme Lidl l’a fait) pour agrandir et rénover à partir du bâtiment existant, cela permet au Champion de poursuivre ses activités durant les travaux.

Risque des eaux.
- Le bâtiment et les parkings tels que prévus vont remplacer des surfaces boisées, augmentant d’autant les débits d’eaux pluviales dans la Néthen.
- A-t-on prévu un parking qui accueille l’eau (non pas sur les allées où circulent les caddies, bien sûr, mais sur les emplacements voiture) ?
- Plus généralement, quelles précautions seront prises pour éviter des inondations en cas de fortes pluies, crues ?…

Nuisances sonores.
- Les nuisances sonores risquent d’être bien réelles pour les habitations côté rue des Claines : le quai de déchargement est placé de leur côté, sans écran anti-bruit. Quel risque en cas de livraison nocturne ? Et les installations frigorifiques, seront-elles assez silencieuses pour ne pas apporter de gène la nuit ?
- Nous proposons donc de revoir l’emplacement des chargements et déchargements (nocturnes/diurnes) des camions. Il faudra aussi bien évaluer l’impact des zones d’installations frigorifiques et de conditionnement d’air.

Nuisances visuelles
- Affirmer que le projet s’intègre dans le paysage et le bâti parce que la façade, côté parkings est en briques et qu’un versant de toiture la couronne, cela semble léger : les autres façades et le volume général n’en disparaitront pas pour autant.

Le futur du présent bâtiment. Que va devenir le magasin existant ? Une nouvelle grande surface ? De l’habitat, entre deux grandes surfaces et la chaussée ?

En vous remerciant de votre attention, veuillez agréer nos plus respectueuses salutations.

Pour écolo Beauvechain,

Natascha Rahir Michel spirlet Kira Rahir
Conseillère communale secrétaire conseillère provinciale