Mobilité

Publié le mercredi 23 avril 2014

Mobilité

Notre constat : Réinventer la mobilité, une nécessité !

À Beauvechain comme en bien d’autres endroits, la voiture s’est imposée comme la solution la plus simple, voire l’unique solution pour réaliser nos déplacements. Parmi les 89% des personnes actives qui quittent Beauvechain tous les matins pour se rendre au travail, la plupart se déplacent en voiture. C’est en voiture que la grande majorité des enfants se rend tous les jours à l’école ou à des activités diverses. Ces déplacements engendrent des frais importants pour les citoyens et pour la collectivité, de la pollution, des embouteillages et des problèmes de sécurité pour les enfants, les cyclistes et les piétons. Des alternatives existent pour répondre aux besoins de mobilité de chacun et assurer que les villages soient accessibles à tous, dans le respect des personnes et de l’environnement.

Nous voulons :

- Favoriser la mobilité douce partout où cela est possible !
- améliorer la sécurité sur les routes avec priorité aux piétons et aux cyclistes, notamment aux abords des écoles et tous les lieux de haute fréquentation ;
- généraliser le traçage des pistes cyclables ;
- augmenter les espaces de stationnement sécurisé pour vélos ;
- mettre en place un projet pilote de « rues cyclables », dans le centre de Hamme-Mille à l’occasion de son prochain réaménagement ;
- non seulement indemniser, mais surtout motiver les travailleurs de la commune à utiliser le vélo pour se rendre à leur travail ;
- créer un atelier de réparation de vélos et y impliquer les jeunes ;
- acheter des vélos et les mettre à disposition des touristes lors des fêtes notamment ;
- informer des offres de mobilité alternative : covoiturage, carpoolpazza, vap, horaire des bus, bus à la demande, etc. ;
- susciter et soutenir les initiatives citoyennes : covoiturage, vélobus scolaire, etc. ;
- penser la mobilité douce « au quotidien » et pas seulement en termes de loisirs.

Nous voulons aussi :

- Diminuer le besoin de mobilité en favorisant la proximité ;
- soutenir le développement local (voir fiche économie) ;
- créer un pôle de télé-travail équipé et accessible à tous ;
- valoriser les services de proximité ou à domicile : bibliobus, mutubus, marchés, liste des petits commerces et artisans ;
- impliquer les associations de parents dans une réflexion globale sur la mobilité et l’accessibilité.