Économie

Publié le mercredi 23 avril 2014

Economie

Notre constat : il y a trop peu d’emplois locaux.

Face à la globalisation, Ecolo défend un développement local de l’économie. Une économie de proximité permet de répondre aux besoins des citoyens, de limiter les coûts sociaux et environnementaux et de créer des emplois de qualité non délocalisables.

Nous voulons :

- Plus d’emploi local soutenant les petits commerces, artisans et producteurs locaux ;
- maintenir le caractère rural de nos villages ;
- éviter d’être une cité dortoir pour navetteurs.

Pour y arriver, nous proposons de :

- Mettre en place un centre de télé-travail communal, avec l’infrastructure nécessaire pour permettre de travailler à proximité de chez soi en gardant contact avec d’autres habitants ;
- mettre en évidence les commerces et artisans locaux lors d’une parution du bulletin communal ;
- diffuser la liste des entreprises locales afin de favoriser les échanges commerciaux à l’intérieur de la commune ;
- créer une « ressourcerie » chargée de donner une nouvelle vie à nos déchets par des ateliers de récupération, de réparation et de rénovation et de formation (avec l’aide de subsides provinciaux) ;
- inciter les nouveaux habitants à la consommation locale en leur offrant lors de leur installation des chèques-achats valables chez nos petits commerçants, artisans et agriculteurs ou à nos spectacles ;
- soutenir le rôle de promoteur d’emploi de l’ALE ;
- réfléchir à la création d’une monnaie locale, levier pour favoriser l’activité locale et la relocalisation. Ce qui peut paraître une utopie ici est déjà la réalité en maints endroits en Belgique et dans le monde ;
- relancer le projet de parc naturel de la Dyle, qui pourrait avoir un rôle moteur dans ce domaine également.