Communiqué de presse

Ecolo Beauvechain vous annonce la démission de Michel Spirlet de la CCATM de Beauvechain. Si nous comprenons parfaitement bien les raisons qui ont amené Michel à démissionner, nous regrettons que les habitants de la commune ne puissent plus compter sur les compétences et la sensibilité d’un homme qui s’est investi pendant plus de 10 années pour défendre les choix des habitants au-delà d’une réglementation urbanistique communale ultra restrictive. Michel Spirlet sera remplacé par son suppléant : Jérôme Cogels.
Nous vous communiquons la lettre de démission de Michel Spirlet.

En me portant candidat à la CCATM, j’avais pour ambition de participer à la défense d’une certaine qualité architecturale au-delà de la rigidité des règlements communaux et régionaux. Pendant plus de 10 années, à chaque CCATM, j’ai toujours consulté les dossiers et pour beaucoup d’entre eux, j’ai posé des questions et formulé des avis argumentés. Mon triste sentiment est que mon investissement n’a pas servi à grand-chose, brimé par un manque d’ambition et de courage de ce conseil. De plus, les choses se sont dégradées avec le temps. Aujourd’hui, alors que cela ne devrait pas être le cas, ce n’est plus le président qui présente les dossiers mais un des membres du collège communal. La CCATM est devenu un organe de validation du point de vue du collège communal. Je m’étais engagé dans la perspective d’un conseil consultatif qui porte un regard positif et qui soutient les choix des habitants de la commune mais je me rends compte que je participe à un organisme de censure esthétique. C’est pourquoi en accord avec ma conscience, je vous présente ma démission à daté de ce jour.

Cordialement,

Michel Spirlet

Share This