Pour la section locale Ecolo et pour les habitants de Beauvechain, l’annonce de la candidature de Carole Ghiot au poste de prochain bourgmestre n’est pas une véritable surprise… Dès le lendemain des dernières élections, la première échevine n’a cessé de déclarer son ambition à qui veut l’entendre.
Au-delà de sa volonté de devenir bourgmestre, personne ne connaît le projet qu’elle veut mettre en place, alors qu’il nous semble que c’est cela qui intéresse principalement les habitants.

Par ailleurs, nous sommes réellement interpellés par les propos du bourgmestre. Nous avons compris que si l’Entente Communale reconduit son alliance, c’est sous la pression du bourgmestre qui conditionne sa retraite à la reconduction de la coalition PS-MR-CDH. Il serait bon que ceux et celles qui parlent de « bagarres politiques pour devenir bourgmestre » se rappellent que cela s’appelle des élections démocratiques.
Quand, en outre, nous apprenons que le plan financier et les budgets des huit années à venir sont déjà définis par le bourgmestre sortant, nous sommes en proie à un réel malaise.
A quoi servent alors les élections ? Et que penser de ce manque de confiance avoué vis-à-vis de la ou du prochain bourgmestre !?

Nous appelons solennellement la majorité actuelle à renoncer à la reconduction de l’Entente Communale avant les élections afin, au-delà des intérêts personnels, de tenir compte de l’intérêt des habitants et de laisser la place à une réelle dynamique démocratique.

A l’heure où d’autres se partagent anticipativement les différents mandats, la section locale Ecolo travaille sur un projet avec et pour les habitants. Ce n’est qu’à l’issue de ce processus que nous présenterons la liste de ceux qui s’engageront à la réalisation de ce programme.

Siska Gaeremyn et Pierre François, conseillers communaux (Ecolo).

Share This